Histoire & Vies du 10e

Accueil  Articles  Liens  Forum
14/05/2008 - Victor Schoelcher

Conseil d’arrondissement du 14 mai 2008

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs le Conseillers,

 

En ce 14 mai, au lendemain du 10 mai, décrété depuis 2001, jour de célébration nationale de l’abolition de l’esclavage, où l’on a vu le Président de la République rendre hommage à Victor Schoelcher devant la sculpture symbolique de l’abolition de l’esclavage, édifiée au jardin du Luxembourg ; en cette quinzaine du mois de mai, du 10 au 26 mai, où se dérouleront de nombreuses autres cérémonies commémoratives en métropole et outre-mer, dont celle de demain 15 mai à l’hôpital Saint-Louis, n’oubliez pas que Victor Schoelcher, à qui l’on doit le décret de l’abolition de l’esclavage en terre française en 1848, est né chez nous, dans le 10e, au 132 rue du Faubourg-Saint-Denis, où sa famille était implantée et travaillait.

 

Le 10 mai 2007, nous avons obtenu une première reconnaissance à laquelle vous avez contribué avec la pose de nouvelles plaques à Victor Schoelcher sur l’immeuble de sa naissance en remplacement des anciennes très détériorées, satisfaction aussi en voyant que le Centre de Ressources de la Cité européenne des Récollets a pris le nom de Victor Schoelcher.

 

Cependant n’oubliez pas que voilà bientôt plus de quatre ans, que notre association demande avec insistance que soit érigé dans le 10e un monument commémoratif à Victor Schoelcher, des suggestions vous ont été faites, des études ont déjà été menées par la Mairie de Paris, ne les laissons pas lettres mortes, ce serait un énorme gâchis intellectuel et financier !

Repensons et relançons, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers la demande de voir s’élever un souvenir tangible de Victor Schoelcher dans le 10e, vous avez six ans devant vous, en espérant toutefois que nous n’attendrons pas encore six ans pour enfin commémorer dignement Victor Schoelcher chez nous !

 

Pour terminer, je rappellerai un extrait d’un discours d’Aimé Césaire, tenu en 1982, en hommage à Victor Schoelcher, il le qualifiait de trois mots : « Un humaniste, un maître des droits de l’homme, un socialiste » et pour ce dernier terme il précisait : « Je définis le socialisme comme une éthique et une exigence morale ».

 

Jeannine Christophe, présidente HV10


Date de création : 05/08/2008 @ 15:17
Dernière modification : 16/09/2008 @ 22:42
Catégorie : Questions municipales
Page lue 1784 fois
Haut

freeguppy.org © 2004-2019 En savoir plus ...
Skins Papinou pour GuppY 5   Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.05 seconde