En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » 0409, 2018, L’architecture au service d’une sociabilité nouvelle : La demeure de l’élite dans le Paris du XVIIIe siècle
 
 
Activités proposées
Les articles du site
+ Année 2018
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
 ↑  
Texte à méditer :  
Nul ne sait encore ce qui deviendra de l'Histoire.
Nietzsche
  
 CONFÉRENCE jeudi 3 mai 2018
Histoire &Vies du 10e
Vous a invité jeudi 3 mai à 18h30
Salle des fêtes de la Mairie du 10e, 72 rue du Faubourg-St-Martin,

À une conférence présentée par Claire Ollagnier1

(Entrée libre sans réservation dans la limite des places disponibles)

 

L’architecture au service d’une sociabilité nouvelle :

La demeure de l’élite dans le Paris du XVIIIe siècle
 
HotBenStePaul.jpg
Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, les quartiers suburbains se couvrent de maisons
répondant aux mêmes critères architecturaux et dont l’observation mène à un constat similaire :
diffusion du modèle pavillonnaire et situation du nouveau bâti dans un environnement paysager.
Ces caractéristiques doivent être associées aux aspirations nouvelles d’une société en pleine évolution.
Elles conduisent à la mise en place d’un habitat moderne.

Le programme architectural des maisons faubouriennes doit répondre aux diverses attentes de l’élite :
être en ville et voir la campagne, afficher une distinction aristocratique et vivre « bourgeoisement »,
rayon
ner publiquement et sauvegarder les prémices d’une vie intime.

Au fil d’une promenade imaginaire dans le Paris du XVIIIe siècle,
nous verrons que, du faubourg Poissonnière au faubourg Saint-Martin,
le 10e arrondissement nous livre un témoignage particulier de l’évolution des manières de vivre et d’habiter.
______________________________________________________________________________________

 

1 Claire Ollagnier est l’auteur d’une thèse de doctorat sous la direction de D. Rabreau, Université Paris I – Panthéon-Sorbonne, 2012 :
Petites maisons suburbaines au XVIIIe siècle. Du pavillon d’agrément au pavillon d’habitation (1750-1810),

 
 

Date de création : 31/01/2018 @ 11:10
Catégorie : Activités proposées - 6. Conférences
Page lue 878 fois

Recherche
Recherche
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  321206 visiteurs
  6 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 85 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Calendrier
Ephéméride historique
Archives

 ↑  
Vous êtes ici :   Accueil » 0409, 2018, L’architecture au service d’une sociabilité nouvelle : La demeure de l’élite dans le Paris du XVIIIe siècle
Ce site a fait l'objet d'un dépôt auprès de la CNIL, le 24 juin 2005
sous le numéro 1102822
Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit
d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Site hébergé par  haisoft.gif