Vous êtes ici :  Accueil
 
 
Activités proposées
Les articles du site
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
 ↑  
Mieux connaître le 10e
Texte à méditer :  
L'Histoire est-elle imprévisible ?
  
Bienvenue sur Histoire & Vies du 10e
 
 Société historique du 10e arrondissement affiliée à la Fédération des Sociétés historiques 
et archéologiques de Paris et de l’Île-de-France


        Monogrammebleu.png  
P10.jpg   
  • Site créé le 29 mai 2005 
  • Mis à jour le 27 juin 2016         
Pour nous rencontrer 
le jeudi de 16h à 18h (sauf vacances scolaires)

adresse.jpg  hv10@hv10.org

                     Mairie du 10e (esc.B, 4e étage)

                   72 rue du Faubourg-St-Martin

       75475 Paris cedex 10

    tel.gif  01 53 72 12 96  

Twitt.pngHV10_Paris-10

     iconef.png Histoire & Vies 10

                     

La dernière nouvelle
Une célébrité du 10e - par HV10 le 16/05/2016 @ 12:20
UNE LÉGENDE VIVANTE :
L'AGENT DE LA PORTE SAINT-DENIS
En ces temps où les agents de police sont attaqués physiquement et verbalement, alors qu'il sont là pour veiller à notre sécurité, évoquons la figure de l'un des leurs, qui lui fut aimé et même adulé, jusqu'à devenir une célébrité non seulement de notre arrondissement, mais aussi de tout Paris !
Leclerc_1.jpg

J'ai entendu parler de l'Agent à barbe de la Porte Saint-Denis, mais je ne me souviens plus si je l'ai vu. Il paraît que les agents n'avaient pas le droit de porter la barbe, sauf lui, mais c'était peut-être une chimère" (E. Martin, La mémoire de Paris (1919-1939) : Catalogue d’exposition à l'Hôtel de Ville de Paris, 1993). »

En effet, qui n'a entendu parler de cette figure légendaire du Paris des années 1930 : L'Agent de la Porte Saint-Denis, Monsieur Leclerc, dont la célébrité vint de la dispense qu'il obtint de porter une longue barbe. De cette exceptionnelle faveur, il tira toute sa gloire, on accourait de Paris, de France et même de Navarre, pour le voir régler la circulation sur les boulevards, au pied de la Porte Saint-Denis, muni de son bâton blanc et de son sifflet à roulette (les feux tricolores n'existaient pas encore). Mais au lieu de fluidifier la circulation, c'était plutôt l'encombrement des véhicules et l'attroupement des piétons qu'il créait, de très nombreux curieux venaient le regarder comme une bête de foire. La Préfecture de police fermait les yeux sur son cas et son affectation à la Porte Saint-Denis dura quelques quinze années.

Leclerc_2.jpg

 L'agent à barbe faisant la circulation à la Porte Saint-Denis

Il était tellement aimé que même les enfants lui apportait régulièrement des fleurs, surtout au 1er mai pour lui porter bonheur, comme on le voit ici 

Agent_Porte_Saint-Denis_petite_fille.jpg
Une enfant lui offre un brin de muguet

Il prit sa retraite en mai 1936, cette annonce parut alors dans les journaux :

«  Un divorce bien parisien 
l'Agent Leclerc quitte la Porte Saint-Denis
après 16 ans de fidélité sur les boulevards ».

Son départ émut tellement la population parisienne qu'une de ses innombrables admiratrices écrivit un petit poème qu'elle lui offrit pour sa retraite le 18 mai 1936 :

« De ton départ, affectée,
fuyant la puissance de tes charmes,
il ne me reste, pauvre abandonnée,
pour me consoler, que mes larmes. »

 

Les boulevards perdirent ainsi leur héros.

L'agent à barbe de la Porte Saint-Denis resta donc une exception, sa légende demeura longtemps dans les mémoires car on la contait de génération en génération, fiers étaient ceux qui l'avaient connu.*

* Une nouvelle photo de l'agent (ci-dessous) nous a été confiée par Michel Toulet (CFCCP) et un article intitulé " L'agent à barbe du Xème arrondissement de Paris " est paru dans Le Cartophile n°174 1er trimestre 2016.

Jeannine Christophe

Agent_Leclerc.jpg

L'agent à barbe du Xème arrondissement de Paris

- Article réactualisé en mai 2016

... / ... Lire la suite

UNE LÉGENDE VIVANTE :
L'AGENT DE LA PORTE SAINT-DENIS
En ces temps où les agents de police sont attaqués physiquement et verbalement, alors qu'il sont là pour veiller à notre sécurité, évoquons la figure de l'un des leurs, qui lui fut aimé et même adulé, jusqu'à devenir une célébrité non seulement de notre arrondissement, mais aussi de tout Paris !
Leclerc_1.jpg

J'ai entendu parler de l'Agent à barbe de la Porte Saint-Denis, mais je ne me souviens plus si je l'ai vu. Il paraît que les agents n'avaient pas le droit de porter la barbe, sauf lui, mais c'était peut-être une chimère" (E. Martin, La mémoire de Paris (1919-1939) : Catalogue d’exposition à l'Hôtel de Ville de Paris, 1993). »

En effet, qui n'a entendu parler de cette figure légendaire du Paris des années 1930 : L'Agent de la Porte Saint-Denis, Monsieur Leclerc, dont la célébrité vint de la dispense qu'il obtint de porter une longue barbe. De cette exceptionnelle faveur, il tira toute sa gloire, on accourait de Paris, de France et même de Navarre, pour le voir régler la circulation sur les boulevards, au pied de la Porte Saint-Denis, muni de son bâton blanc et de son sifflet à roulette (les feux tricolores n'existaient pas encore). Mais au lieu de fluidifier la circulation, c'était plutôt l'encombrement des véhicules et l'attroupement des piétons qu'il créait, de très nombreux curieux venaient le regarder comme une bête de foire. La Préfecture de police fermait les yeux sur son cas et son affectation à la Porte Saint-Denis dura quelques quinze années.

Leclerc_2.jpg

 L'agent à barbe faisant la circulation à la Porte Saint-Denis

Il était tellement aimé que même les enfants lui apportait régulièrement des fleurs, surtout au 1er mai pour lui porter bonheur, comme on le voit ici 

Agent_Porte_Saint-Denis_petite_fille.jpg
Une enfant lui offre un brin de muguet

Il prit sa retraite en mai 1936, cette annonce parut alors dans les journaux :

«  Un divorce bien parisien 
l'Agent Leclerc quitte la Porte Saint-Denis
après 16 ans de fidélité sur les boulevards ».

Son départ émut tellement la population parisienne qu'une de ses innombrables admiratrices écrivit un petit poème qu'elle lui offrit pour sa retraite le 18 mai 1936 :

« De ton départ, affectée,
fuyant la puissance de tes charmes,
il ne me reste, pauvre abandonnée,
pour me consoler, que mes larmes. »

 

Les boulevards perdirent ainsi leur héros.

L'agent à barbe de la Porte Saint-Denis resta donc une exception, sa légende demeura longtemps dans les mémoires car on la contait de génération en génération, fiers étaient ceux qui l'avaient connu.*

* Une nouvelle photo de l'agent (ci-dessous) nous a été confiée par Michel Toulet (CFCCP) et un article intitulé " L'agent à barbe du Xème arrondissement de Paris " est paru dans Le Cartophile n°174 1er trimestre 2016.

Jeannine Christophe

Agent_Leclerc.jpg

L'agent à barbe du Xème arrondissement de Paris

- Article réactualisé en mai 2016

Fermer


Recherche
Recherche
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  171315 visiteurs
  5 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 78 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Calendrier
Ephéméride historique
Archives

 ↑  

Appel à documents, voir ici
La mairie du 10e va fêter ses 120 ans
par une exposition historique organisée par HV10
du 4 au 28 octobre 2016.

Mairie_10_MT.jpg 

Appel à documents voir cette page


Fermer

Vous êtes ici :  Accueil
Ce site a fait l'objet d'un dépôt auprès de la CNIL, le 24 juin 2005
sous le numéro 1102822
Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit
d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
 
Site hébergé par  haisoft.gif